Restauración del parque del ermitage en Casablanca

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, miembro de Med-O-Med, está trabajando en la rehabilitación del Parque del Ermitage, en la capital del Reino de Marruecos, en el marco de su programa de recuperación de Jardines Históricos.

“Crée entre 1917 et 1927 sur plus de 17 ha, par l’architecte Henri Probst, le Parc de l’Ermitage, appelé également Parc d’horticulture, fut un extraordinaire archipel de verdure pour les Casablancais. Il enchanta les riverains pendant plus d’un demi-siècle.

Il fut surtout l’un des principaux poumons verts de la capitale économique avec le Parc de la ligue Arabe. L’Ermitage et son peuple d’arbres centenaires, leur végétation ombragée, les fleurs parfumées, le lac rafraichissant, les cris joyeux des enfants… tout un univers de joies, d’oxygène et de lumières, progressivement s’éteignit.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement avec à sa tête, SAR La Princesse Lalla Hasnaa, décida d’inscrire le Parc dans le cadre de son programme «Jardins historiques». L’Ermitage a fait l’objet d’une convention signée en 2007 entre le Conseil de la ville, la wilaya et la FM6E sous la présidence de SAR La Princesse Lalla Hasnaa.

“Crée entre 1917 et 1927 sur plus de 17 ha, par l’architecte Henri Probst, le Parc de l’Ermitage, appelé également Parc d’horticulture, fut un extraordinaire archipel de verdure pour les Casablancais.”

Dans cet esprit, la FM6E missionna un groupe de paysagistes pour établir un diagnostic et de propositions de restauration.

Un «jardin du monde»

La réhabilitation du Parc prévu pour être ouvert au public en 2010, respecte sa conception initiale, avec une grande pièce d’eau centrale, une aire de jeux pour enfants, une zone de sport pour les plus grands. Un patrimoine d’autant plus précieux pour la Ville de Casablanca, qu’il va restituer à la population, un immense espace d’agrément, soit plus de 50.000 habitants directement concernés.

Le projet prévoit la création d’un «jardin du monde». Aussi, de magnifiques végétaux en provenance d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique seront plantés sur une superficie de 4 hectares. Les visiteurs pourront, donc, voyager à travers les plantes et profiter pleinement de la beauté de la nature. En outre, un bassin situé au milieu du parc est en cours d’achèvement. Des aires de jeux et de sport dont un terrain sont également prévues.

Un pont piéton au dessus de la voie ferrée est projeté en continuité avec l’axe principal du projet en vue de le connecter avec le futur Jardin botanique sur les lieux de l’actuelle pépinière municipale.

En effet, un des buts majeurs de la FM6E est d’éduquer les consciences afin que les futurs citoyens que sont les enfants, deviennent les sentinelles de l’avenir pour défendre leur écosystème.

Cet espace d’agrément sera muni de panneau d’informations sur ces différentes espèces afin de sensibiliser le public sur les richesses botaniques de notre planète. Un effort spécifique du jeune public en faveur de l’éducation à l’environnement sera mis en place.

En effet, un des buts majeurs de la FM6E, porté par Son Altesse Royale, la Princesse Lalla Hasnaa, est non seulement de préserver coûte que coûte l’Environnement, mais il est d’éduquer les consciences afin que les futurs citoyens que sont les enfants, deviennent les sentinelles de l’avenir pour défendre leur écosystème.

L’ultime objectif de la FM6E est de confier une partie de l’animation du Parc de l’Ermitage à des Associations locales afin d’utiliser le Parc en espace d’animation, de sensibilisation et d’éducation à l’environnement au profit des jeunes Casablancais”.

Fuente: FM6E

This post is available in: English Español